1 / 6

1

Plus de 200 policiers se sont réunis vendredi soir devant le Bataclan à Paris pour protester contre les accusations de violences policières et de racisme à l'encontre de leur profession, et dénoncer un manque de soutien de l'Intérieur.

Devant le Bataclan, des policiers dénoncent les accusations de racisme et de violence

La colère des policiers perdure. Vendredi soir, plus de 200 policiers se sont réunis devant le Bataclan, lieu symbolique des attentats du 13-Novembre, pour protester contre les accusations de violences policières et de racisme à l'encontre de leur profession, et dénoncer un manque de soutien de l'Intérieur.