En devançant Hong Kong, Singapour devient le nouveau centre financier de l’Asie

Hong Kong a perdu son titre de première place financière d'Asie au profit de Singapour, a indiqué ce vendredi GFCI, l'indice des centres financiers mondiaux qui évalue la compétitivité de 119 centres financiers à travers le monde.

Singapour était depuis longtemps en concurrence avec Hong Kong, mais cette fois ce-sont les mesures anti-covid-19 qui ont joué en défaveur de la cité chinoise. Hong Kong a donc perdu sa première place financière d’Asie parce qu’elle a appliqué depuis plus de deux ans et demi des restrictions sanitaires strictes. Une stratégie qui a provoqué la baisse de l’activité économique et la fuite des talents vers sa rivale dans la région, Singapour.

À l'inverse, Singapour a levé ses restrictions et rouvert ses frontières en début d'année, acceptant le caractère désormais endémique de l'épidémie de Covid-19. Et la cité-État ne s’arrête pas là. Elle accueille de nombreuses conférences économiques, le Grand Prix de Formule 1 et s’attend à recevoir quatre millions de visiteurs cette année.

De son côté, Hong Kong vient seulement de lever la quarantaine obligatoire à l'hôtel pour toute personne arrivant de l'étranger. Une décision du gouvernement qui arrive trop tard.

« Nous continuerons à écouter les opinions et à faire preuve d'audace pour faire avancer les réformes visant à consolider et à renforcer le marché des capitaux de Hong Kong et notre rôle de centre financier international », a déclaré le gouvernement de Hong Kong, précisant toutefois qu’il avait obtenu un meilleur score que l’année précédente.


Lire la suite sur RFI