Deuxième journée de réquisitions au procès des attentats du 13-Novembre

Les trois représentants du Parquet national antiterroriste (Pnat) poursuivent jeudi leurs réquisitions entamées mercredi au procès du 13-Novembre  en détaillant le rôle de chacun des accusés dans les attentats les plus meurtriers ayant jamais frappé la France. Lors de la première journée de réquisitions qui a duré environ sept heures, les avocats généraux se sont montrés implacables à l'encontre des 14 accusés présents dans la salle d'audience, rejetant point par point les explications que ceux-ci avaient pu fournir pour se dédouaner lors des neuf mois d'audience.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Douze accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité

Le réquisitoire devant la cour d'assises spéciale s'achèvera vendredi avec les peines réclamées à l'encontre de Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos responsables de la mort de 130 personnes à Paris et Saint-Denis, et de ses 19 co-accusés, dont six sont jugés en leur absence. Douze accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité, sept autres encourent 20 ans de réclusion et un dernier six ans de prison.

Camille Hennetier, Nicolas Braconnay et Nicolas Le Bris ont cherché lors de la première journée à "reconstruire le puzzle" qui a conduit aux attaques du 13 novembre 2015. "Chacun des accusés a joué un rôle, à divers titres et de différentes manières", a ainsi affirmé Camille Hennetier.

Salah Abdeslam "a participé"

Les représentants du Pnat, ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles