Un deuxième album posthume de Juice WRLD annoncé pour le 10 décembre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Juice WRLD aux Billboard Music Awards, le 1er mai 2019, après avoir remporté le trophée de meilleur nouvel artiste - Amy Sussman - Getty Images North America - AFP
Juice WRLD aux Billboard Music Awards, le 1er mai 2019, après avoir remporté le trophée de meilleur nouvel artiste - Amy Sussman - Getty Images North America - AFP

Un nouvel album posthume de Juice WRLD, le rappeur américain mort en 2019 des suites d'une overdose à l'âge de 21 ans, sera bientôt dévoilé au public. Intitulé Fighting Demons, il sera disponible le 10 décembre prochain. Il s'agira du quatrième opus de l'artiste et du deuxième sorti depuis sa mort, après Legends Never Die en juillet 2020. Un premier extrait intitulé Already Dead a été dévoilé ce vendredi.

https://www.youtube.com/embed/EAfckg0ORS4?rel=0

Comme le rapporte Vulture, c'est sa mère Carmela Wallace et la société de production Grade A qui sont à l'origine du projet. Le média américain relaie leur communiqué:

"Jarad Higgins (le vrai nom de Juice WRLD, ndlr) aimait plus que tout dévoiler de nouvelles musiques à ses millions de fans à travers le monde. Il a laissé derrière lui un catalogue de musique étonnament fourni qui assure qu'ils auront de nouvelles chansons à écouter pour des années à venir."

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Crise à l'aéroport de Chicago

Jeune talent prometteur du rap américain, Juice WRLD avait été pris de convulsions à l'aéroport Midway de Chicago le 8 décembre 2019, au moment où la police fouillait ses bagages à la recherche d'armes et de drogues. Les autorités l'attendaient à l'aéroport alors qu'il venait de rentrer de Californie à bord d'un jet privé.

Lorsque Juice WRLD a commencé à faire un malaise, un policier lui a administré en urgence de la naloxone, antidote utilisé dans les cas d'overdose aux opiacés. Le rappeur aurait alors temporairement repris conscience mais est mort peu après à l'hôpital. Un peu plus d'un mois plus tard, l'autopsie a révélé qu'il avait été emporté par une overdose accidentelle d'opiacés.

"Ne jamais abandonner"

Juice WRLD appartenait à la génération des "rappeurs SoundCloud", du nom de la plateforme de streaming sur laquelle ils ont émergé. Ils sont nombreux à évoquer dans leurs textes la consommation de drogues et de médicaments, dont le Xanax, un anxiolytique.

"Jarad a toujours été honnête concernant ses combats, et grâce à son génie musical il a pu exprimer ce qu'il avait sur le cœur et à l'esprit à travers son art", conclut le communiqué. "Nous encourageons tous ceux d'entre vous qui se battent contre des problèmes d'addiction ou de santé mentale à ne jamais abandonner", écrivent-ils encore, dirigeant vers le lien LiveFree999.org, une plateforme de soutien créée en son honneur.

Legends Never Die, sorti sept mois après sa mort, avait réalisé un carton. Le disque avait signé le meilleur démarrage de l'année aux Etats-Unis et égalé un record détenu jusque là par les Beatles et Drake: cinq places du Top 10 du Billboard Hot 100 étaient occupées par des morceaux de Juice WRLD.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles