Deux victimes du 11-Septembre identifiées, 20 ans après

·2 min de lecture

Grâce à une nouvelle technologie, deux victimes du 11-Septembre ont pu être identifiées.

Elle s’appelait Dorothy Morgan. Le 11 septembre 2001, cette employée d’une compagnie d’assurance située dans la tour Nord du World Trade Center a perdu la vie dans les attentats. Mais ce n’est que le mois dernier que sa famille, qui avait dû attendre la fin des recherches de survivants pour réaliser qu'elle était décédée, a reçu la confirmation formelle qu’elle faisait bien partie des 2977 victimes, dont 2753 à New York. «Je ne savais même pas qu’ils essayaient toujours après toutes ces années, que c’était toujours en cours. A ce niveau, qu’étudiaient-ils?», s’est demandée auprès du «New York Times» Nykiah Morgan, la fille de Dorothy Morgan. Il s’agissait d’un fragment d’os que les scientifiques ont pu analyser grâce à une nouvelle technique. Selon CBS News, les restes de sa mère avaient été recueillis dès 2001. La quadragénaire ne sait pas encore si elle va récupérer les ossements -le choix est laissé à toutes les familles : «C’est comme la réouverture de blessures anciennes. Avec le temps, vous avez l’impression d’aller mieux puis cela arrive 20 ans plus tard et vous êtes à nouveau confrontés à cela.»

Quelques jours plus tard, la famille d’un homme a reçu une nouvelle similaire, à partir de l’analyse d’éléments découverts en 2001, 2006 et 2008, mais n’a pas souhaité révéler son identité. Ces deux victimes sont les 1646e et 1647e formellement identifiées.

A lire :11-Septembre, notre reporter au coeur de l'enfer

"Nous poursuivons cette obligation sacrée"

Peu après les attentats, les proches de victimes ont fourni aux autorités des objets pouvant contenir l’ADN de disparus, dans l’espoir de retrouver leur trace parmi les 22 000 parties du corps retrouvées sur place. Une mission qui se poursuit encore aujourd’hui : «Il(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles