Deux tests pour déterminer votre risque de caries et de maladies parodontales

Deux tests pour déterminer votre risque de caries et de maladies parodontales

Sur son site internet, l’Union française pour la santé bucco-dentaire a mis en ligne deux tests accessibles à tous afin d’évaluer son risque en moins de deux minutes.

50% des Français n’ont jamais entendu parler des maladies parondontales selon une enquête réalisée en 2018 sur la santé bucco-dentaire de la population. D’origine infectieuse, cette maladie touche et détruit les gencives et les os. Pour ne pas passer à côté, l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) vient de mettre en ligne deux tests. Le premier permet de calculer son risque de souffrir d’une maladie parodontale et le deuxième s’intéresse à l’apparition des caries. Deux tests élaborés par des chirurgiens-dentistes à réaliser en moins de deux minutes.

Pour découvrir son risque de développer une maladie parodontale ou des caries, il faut répondre à une série de questions. Fréquence du brossage, grignotage, alimentation, utilisation de fil dentaire, choix du dentifrice, fréquence des consultations chez le dentiste, importance du détartrage, antécédents dentaires... rien n’est oublié par le questionnaire. L’occasion idéale, entre les réponses, de rappeler aux internautes les règles de base de l’hygiène bucco-dentaire. De plus, des petites infographies ponctuent également les questions afin d’illustrer les étapes d’un brossage des dents efficace et de l’utilisation correcte du fil dentaire.

Dentifrice au fluor et détartrage

Ainsi, pour ceux qui l’ignorent, l’UFSBD rappelle l’importance d’utiliser un dentifrice au fluor qui permet de renforcer l’émail des dents et de participer à la prévention contre l’apparition des caries. Les professionnels de la santé bucco-dentaire rappellent également la nécessité de se rendre chez le dentiste tous les six à douze mois pour un examen de contrôle et un nettoyage professionnel afin de limiter le risque d’apparition de diverses maladies. Un rendez-vous qui s’impose même si vous ne ressentez aucune douleur.

Selon l’enquête de 2018, 66% des personnes interrogées assuraient se rendre chez le dentiste une fois par an. De plus, un sondé sur deux avait réalisé un détartrage depuis moins d’un an. Comme le détaille l’UFSBD, un nettoyage dentaire réalisé par un professionnel permet d’éliminer les dépôts de tartre ou de plaque qui ont survécu au brossage. La plaque dentaire contribue à l’apparition des maladies carieuses et parodontales. Il convient donc de l’éliminer fréquemment.