Publicité

Deux sites ukrainiens rejoignent la Liste du patrimoine en péril de l’Unesco

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, en février 2022, Kiev craint de voir son patrimoine détruit. C’est pour cette raison que deux sites ukrainiens ont rejoint la Liste du patrimoine en péril de l’Unesco : la cathédrale Sainte-Sophie et des bâtiments monastiques de Kiev et le centre historique de Lviv (Ouest).

L’Unesco avait annoncé son intention de faire figurer ces sites sur la liste début septembre, expliquant qu’ils étaient « menacés de destruction ». Le vote du Comité du patrimoine mondial à Riyad, en Arabie saoudite, qui a eu lieu vendredi, a suivi les recommandations d’experts onusiens.

À lire aussi Ukraine : le centre historique d’Odessa inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco

Ce comité considère que « les conditions optimales ne sont plus réunies » pour garantir la protection de ces sites, à cause du conflit. « Confrontés au risque d’attaques directes, ces sites sont également vulnérables aux ondes de choc produites par les bombardements sur les deux villes », a-t-il précisé. Cette inscription ouvre « également droit à des aides financières et techniques supplémentaires pour mettre en œuvre de nouvelles mesures d’urgence sur place », a ajouté l’organisation.

Le centre historique d’Odessa déjà inscrit en janvier 2023

La cathédrale Sainte-Sophie, située dans le centre historique de Kiev, est « l’un des principaux monuments représentant l’architecture et l’art monumental du début du XIe siècle » en Ukraine, selon l’Unesco. Le centre historique de Lviv,...


Lire la suite sur LeJDD