Les deux plus puissants séismes jamais enregistrés sur Mars

·2 min de lecture

Posé à la surface de Mars, l’instrument InSight enregistre depuis novembre 2018 l’ensemble de l’activité sismique qui secoue régulièrement la Planète rouge. Doté d’un sismomètre mais également d’un instrument de mesure du flux de chaleur, Insight a pour objectif de collecter des données qui permettront de mieux comprendre la structure interne de la planète, sa formation et son évolution.

Car la sismologie apporte de nombreuses informations sur les différentes enveloppes qui composent les planètes. L’analyse des ondes sismiques a ainsi grandement participé à notre connaissance de l’intérieur de la Terre et à la caractérisation des couches profondes, notamment le manteau et le noyau, qui ne sont accessibles par aucune autre méthode géophysique.

Comme sur Terre, les ondes sismiques permettent de « voir » à l’intérieur de Mars

Lors d’un séisme, les ondes voyagent dans toutes les directions à l’intérieur de la Terre. Leur forme ainsi que leur vitesse vont dépendre des caractéristiques mécaniques des milieux traversés. L’enregistrement des ondes et leur analyse vont ainsi permettre d’estimer la densité du milieu, de savoir s’il est solide ou liquide, et d’émettre des hypothèses sur sa composition. Ce principe s’applique également à Mars comme à toute autre planète rocheuse.

Autoportrait d'InSight pris début 2019 après le déploiement de son sismomètre. © Nasa, JPL-Caltech
Autoportrait d'InSight pris début 2019 après le déploiement de son sismomètre. © Nasa, JPL-Caltech

Car, comme la Terre, Mars est secouée par des séismes. Mais il existe quelques différences. Sur notre Planète, les séismes les plus puissants sont générés par des processus tectoniques. Ce sont ces séismes qui vont permettre d’imager le plus profondément l’intérieur de la planète. Or, Mars ne dispose pas d’une tectonique des plaques. Les secousses enregistrées sur la Planète rouge ont d’autres origines. La contraction thermique de la partie superficielle de la planète, mais également des glissements de terrain, pourraient être à l’origine des séismes martiens. Ceux-ci sont cependant de bien plus faible...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles