Deux policiers condamnés pour des propos racistes sur Facebook

© Manan VATSYAYANA / AFP

Deux policiers ont été condamnés mercredi à Paris à trois mois de prison avec sursis et 9.000 euros d'amende pour avoir publié en 2020 des messages racistes dans un groupe Facebook appelé "TN Rabiot Police officiel", comptant quelque 8.000 membres. Le parquet de Paris avait cité à comparaître le 20 avril Patrick C. et Fabrice D-P, un brigadier et un gardien de la paix autrefois membres du groupe Facebook "TN Rabiot Police officiel" dont l'existence avait été dévoilée par le site d'informations Streetpress.

"Ca continue par rentrer par tous les trous"

Le premier, Patrick C., brigadier de 44 ans, se voyait reprocher ce commentaire : "Ce pays est vraiment devenu la poubelle du monde... Plein le cul vraiment, et on se demande pourquoi les Français ne supportent plus l'immigration." "Ca continue par rentrer par tous les trous", ajoutait-il, évoquant une "immigration ni choisie, ni qualifiée, ni rien du tout".

La 17e chambre du tribunal correctionnel l'a condamné pour "injure publique à caractère racial" à 3 mois d'emprisonnement avec sursis, sans mention au casier judiciaire, suivant les réquisitions du parquet. Patrick C. devra en outre verser 1 euro de dommages et intérêts aux trois associations anti-racistes (Licra, Maison des potes, SOS Racisme) qui s'étaient constituées parties civiles. A l'audience, ce policier en poste dans le Sud-ouest et sans avocat avait concédé une réaction "émotionnelle" à l'attentat de Romans-sur-Isère, en avril 2020.

"Comme Trump ! Il a dit du plomb ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles