Deux personnes tuées en Pologne par au moins un missile, selon plusieurs médias

STRINGER / REUTERS

Alors que la Russie a lancé une intense série de frappes sur l’ensemble du territoire ukrainien mardi 15 novembre, une explosion a secoué le village polonais de Przewodow, proche de la frontière avec l’Ukraine, tuant deux personnes, rapporte le Washington Post. Un bilan également annoncé par le quotidien polonais Gazeta Wyborcza.

Le quotidien américain précise que, selon une source proche du gouvernement polonais s’exprimant anonymement “pour évoquer une question de sécurité nationale”, cette explosion serait due à “au moins un missile”. Cette source “n’a pas indiqué si le missile avait été tiré par la Russie”, précise le journal.

Selon The Guardian, le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki – dont le pays est membre de l’Otan – a convoqué une réunion en urgence d’une commission pour la sécurité nationale et les affaires de défense, comme l’a indiqué le porte-parole du gouvernement Piotr Müller sur Twitter.

“Selon des médias locaux, la réunion pourrait être liée à une explosion qui a été rapportée à la frontière de la Pologne avec l’Ukraine”, ajoute The Guardian. Comme l’agence américaine Associated Press, le quotidien britannique avait précédemment indiqué que deux personnes avaient été tuées par des missiles russes d’après “un haut responsable des renseignements états-uniens”.

“La Russie a bombardé villes et infrastructures à travers l’Ukraine mardi, y compris Lviv, une ville située à l’ouest du pays, près de la Pologne”, rappelle le journal. Des bombardements intenses qui ont suivi l’allocution par vidéo du président ukrainien Volodymyr Zelensky, ce 15 novembre au sommet du G20.

À Washington, cependant, le Pentagone n’a pas confirmé l’information, rapporte The New York Times, qui fait état d’une explosion dont la cause n’est pas encore claire. “Nous devons savoir ce qui s’est passé sur le terrain”, a également indiqué un responsable de la Maison-Blanche à la chaîne NBC News.

De son côté, le ministère russe de la Défense a nié dans un communiqué que des missiles aient atterri en Pologne, qualifiant les informations des médias de “provocation délibérée”, rapporte The Guardian.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :