Deux Palestiniens tués lors d'un raid israélien en Cisjordanie

À Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie Occupée, un raid meurtrier a tué deux Palestiniens dans la nuit de samedi à dimanche, et 19 autres ont été blessés, selon le Croissant-Rouge palestinien, dont dix à balles réelles. Les soldats israéliens sont entrés dans la vieille ville, une zone résidentielle en zone A censée être sous contrôle palestinien, et ont pris d’assaut un quartier entier de la vieille ville pendant plusieurs heures.

Avec notre correspondante dans les Territoires palestiniens, Alice Froussard

C’était un peu avant trois heures du matin. Les soldats israéliens ont effectué un raid sur la vieille ville de Naplouse, le quartier al Kasabah et une maison quatre heures durant. Sur des vidéos publiées ce dimanche 24 juillet, on entend des salves de tirs, des cris, des échanges incessants entre soldats et militants armés palestiniens. Les journalistes locaux le précisent : « il était impossible de couvrir l’opération à cause du grand nombre de snipers sur les toits des bâtiments ».

L’armée israélienne, qui parle d’engins explosifs et de pierres lancés dans leur direction, et « d’émeutiers ayant ouvert le feu », affirme qu’elle a « riposté par des moyens anti-émeutes et des balles réelles ».

« Un nouveau crime israélien »

Selon le ministère palestinien de la Santé, Mohammad Azizi, 25 ans, et Abdul Rahman Suleiman Sobh, 28 ans, ont été tués, l’un d’une balle dans la poitrine, l’autre, d’une balle dans la tête. Ils appartenaient aux Brigades des Martyrs d’al-Aqsa, la branche armée du Fatah.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles