"Deux moi", le nouveau film de Cédric Klapisch : "L’idée du collectif n'est pas à la mode en ce moment"

Thierry Fiorile, franceinfo

Dix-sept ans ans après L'auberge espagnole, le nouveau film de Cédric Klapisch Deux moi qui sort ce mercredi en salles nous raconte une autre jeunesse, perdue dans une ultra-moderne solitude urbaine. On suit les parcours cabossés de Mélanie et Rémy, deux trentenaires joués par Ana Girardot et François Civil qui passent leur temps à se croiser à Paris, à se croiser mais à ne jamais se rencontrer et qui cherchent l'amour. "Ils ne vont pas bien ils se sentent seuls, ils ont 30 ans et ils ont l'impression d'être en connexion avec leur époque et le monde autour. Mais ils n'arrivent pas à rencontrer la bonne personne", détaille Cédric Klapisch invité de franceinfo, qui soutient ce film.

"Le portable et internet changent notre rapport au monde"

Elles semblent bien loin les fêtes à Barcelone, l'Europe réunie dans une coloc', la mondialisation heureuse. Rémy et Mélanie trainent une mélancolie inexpliquée, comme un mal de l'époque. Elle a un bon travail, lui est un provincial avec un petit boulot. Cédric Klapisch montre à quel point l'ultra-connection, les réseaux sociaux, ne remplissent pas une existence."J'essaie de montrer un peu l'époque à travers des choses qu'on connaît bien : parce que lui travaille dans un entrepôt type Amazon ou Fnac ou Darty. C'est des endroits gigantesques où nous on clique sur des objets (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi