Deux nominations pour faire avancer le rapprochement France Télévisions/Radio France

Alors que la ministre de la Culture pousse à des rapprochements dans l'audiovisuel public, France Télévisions et Radio France annoncent deux nominations qui vont dans ce sens (JOEL SAGET)
Alors que la ministre de la Culture pousse à des rapprochements dans l'audiovisuel public, France Télévisions et Radio France annoncent deux nominations qui vont dans ce sens (JOEL SAGET)

Alors que la ministre de la Culture pousse à des rapprochements dans l'audiovisuel public, France Télévisions et Radio France ont annoncé mercredi deux nominations qui vont dans ce sens, à franceinfo d'une part et à France 3 et France Bleu de l'autre.

Jean-Philippe Baille est nommé directeur de projet à franceinfo, chargé de renforcer encore le rapprochement du versant radio et du versant télé de cette chaîne d'information commune aux deux entreprises publiques.

En outre, Xavier Riboulet est nommé directeur de projet "chargé d'approfondir dès 2024 les rapprochements" entre la chaîne de télé France 3 et les réseaux de radios publiques locales France Bleu, qui sont en train de s'unir sous la marque commune ICI.

"A la demande de la ministre de la Culture, France Télévisions et Radio France franchissent une nouvelle étape de leur coopération dans les domaines prioritaires de la proximité et de l'information", ont indiqué dans un communiqué commun France Télévisions et Radio France, respectivement présidées par Delphine Ernotte Cunci et Sibyle Veil.

Une partie du budget de l'audiovisuel public est conditionné à l'avancement de projets communs.

La ministre de la Culture Rachida Dati a dit à de multiples reprises qu'elle souhaitait "une gouvernance unique" pour l'audiovisuel public, opérationnelle dès le 1er janvier 2025.

Elle veut s'appuyer sur les travaux du Sénat, qui avait voté en juin 2023 en faveur de la création d'une holding commune.

M. Baille est actuellement directeur de la radio franceinfo et directeur de l'information de Radio France. M. Riboulet est lui issu de France Télévisions, où il est directeur proximité à France 3.

Le premier devra notamment "renforcer l'intégration des trois canaux radio, TV et numérique de franceinfo", et "développer les coopérations opérationnelles entre les rédactions, notamment en vue de leur rapprochement au sein d'un même lieu".

La radio franceinfo est un succès et occupe le troisième rang du classement des radios, mais le versant télé est en queue de peloton des chaînes info avec moins de 1% de part d'audience.

Pour sa part, M. Riboulet devra notamment "mettre en place un projet d'organisation commune de France 3 et France Bleu à l'échelle territoriale via une organisation locale renouvelée" et un "projet éditorial commun".

L'idée d'une holding commune pour l'audiovisuel public a été critiquée par cinq anciens ministres de la Culture (Jacques Toubon, Renaud Donnedieu de Vabres, Fleur Pellerin, Roselyne Bachelot et Rima Abdul Malak), le 28 mars devant une commission d'enquête parlementaire.

pr/reb/may/cbn