Trois morts dans une nouvelle fusillade dans une base militaire américaine

Trois personnes ont été tuées lors d’une fusillade ce vendredi 6 décembre sur la base aéronavale américaine de Pensacola, en Floride, a indiqué la marine américaine, qui a confirmé que le tireur était également mort. Le tireur en Floride était membre de l'armée de l'air saoudienne.

Deux jours après une première fusillade à Pearl Harbor à Hawaï, une seconde fusillade a eu lieu dans une base américaine en Floride. La Navy américaine précise que « le tireur est décédé » et que ce dernier a fait trois victimes et sept personnes ont été blessés. D'après le gouverneur Ron DeSantis, le tireur en Floride était membre de l'armée de l'air saoudienne.

La fusillade a eu lieu dans une des salles de cours de la base aéronavale américaine de Pensacola, a indiqué David Morgan, le shérif du comté d'Escambia, sans préciser l'identité, l'arme ou le mobile du tireur. Ce dernier a été « neutralisé » par deux agents qui ont été blessés dans l'échange de coups de feu, a-t-il ajouté.

La Navy américaine a indiqué sur son compte Twitter que la base, où sont stationnés 16 000 militaires et 7000 civils travaillent, avait été placée en état de confinement.

Une attaque « barbare »

Informé de la fusillade, le président américain Donald Trump s'est entretenu avec le roi saoudien Salman qui dénonce l'attaque « barbare » par un membre de l'armée de l'air saoudien. Plus tard dans la soirée, le roi a condamné « l'abominable » fusillade.

Deux jours plus tôt, un marin américain avait tué deux personnes par balle et en avait blessé une troisième sur le chantier naval de la base militaire de Pearl Harbor. Il s’était ensuite suicidé. Plusieurs bases militaires américaines ont été endeuillées ces dernières années par des soldats pris par des coups de folie meurtriers.

(Avec AFP)