Deux morts dans une attaque antisémite, l'Allemagne sous le choc

Calmement, un homme sort un fusil à pompe de sa voiture, vise et tire dans une rue de Halle dans l'est de l'Allemagne. Deux personnes sont tuées, une passante, puis un client d'un restaurant turc. Deux autres personnes ont été blessées. Le drame s'est produit à proximité d'une synagogue. L'assaillant a filmé son attaque, grâce à une caméra fixée sur son casque, vidéo qui a été diffusée sur une plateforme en ligne. La même plateforme où il avait publié quelques jours plus tôt un manifeste antisémite.

L'homme, lourdement armé, a tenté de faire irruption dans une synagogue où 80 personnes célébraient Yom Kippour, la plus importante fête juive. Un suspect a été arrêté.

"Nos concitoyens de confession juive doivent être assurés que nous sommes de tout coeur avec eux, a réagi Olaf Scholz,  vice-chancelier et ministre des finances. Nous leur adressons un message de solidarité. C'est une mauvaise nouvelle et j'imagine qu'au-delà de ma propre personne, beaucoup de gens sont profondément choqués."

La chancelière Angela Merkel a assisté à un service religieux improvisé devant la nouvelle synagogue de Berlin.

Notre correspondant en Allemagne Jona Källgren conclut : "C'est un cauchemar pour la commauté juive et pour l'Allemagne en général. La police affirme que le suspect, un homme de 27 ans, évoluait dans un milieu d'extrême droite et qu'il avait des motifs antisémites. La police ne recherche pas d'autres suspects. Mais Halle reste quadrillée par de nombreux policiers lourdement armés."