"On en a pour deux mois": les autorités sanitaires danoises annoncent le retour prochain de "la vie normale"

·2 min de lecture

Tyra Grove Krause, qui dirige le département d'épidémiologie de l'Institut national du Sérum du Danemark, a annoncé la fin de la pandémie sous deux mois, lundi à la télévision. Son optimisme se fonde sur les conclusions d'une étude conduite par son organisation.

Encore deux mois à serrer les dents avant un tassement de l'épidémie, faute d'individus à infecter ou d'aptitude à causer des formes graves, et un retour à la vie normale? C'est le diagnostic qu'a posé ce lundi à la télévision l'épidémiologiste la plus éminente du Danemark à la télévision.

Trompe-l'oeil

Tyra Grove Krause dirige le département d'épidémiologie de l'Institut national du Sérum, une position qui fait d'elle la plus importante sommité de son pays en la matière. Et c'est d'ailleurs à elle qu'est revenue ce lundi la responsabilité de présenter aux médias les enseignements de la nouvelle étude conduite par son organisme portant sur les risques d'hospitalisations entraînés par Omicron comparativement à Delta.

Devant les caméras de la chaîne Danish TV 2, elle a expliqué que ce danger était plus faible de moitié et a lancé, comme l'a repéré notamment le site News.com

"Je pense qu’on en a pour deux mois, et puis j’espère que l’infection commencera à se calmer et que nous retrouverons une vie normale."

Une perspective qui peut sembler indécente de prime abord tant le Danemark traverse actuellement une mauvaise passe sanitaire. La semaine dernière, il a connu en moyenne plus de 20.000 infections quotidiennes, ce qui a fait de lui, proportionnellement, la nation la plus touchée par l'épidémie actuellement. 

Mais l'addition du caractère relativement bénin de ce variant - plus indulgent que les souches précédentes - et sa diffusion rapide permet justement de nourrir un espoir inédit, d'après l'étude révélée par Tyra Grove Krause. "Omicron est là pour rester. Il va conduire à une propagation massive de l’infection au cours du mois à venir. Quand ce sera fini, nous serons en meilleure position qu’auparavant", proclame ainsi le document, cité ici par le Daily Mail

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Covid-19: le point sur la pandémie dans le monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles