Des activités très simples réduiraient d'un cinquième le risque de décès précoce

Deux minutes d'exercice vigoureux chaque jour peuvent suffire à réduire le risque de décès
Deux minutes d'exercice vigoureux chaque jour peuvent suffire à réduire le risque de décès

Monter les escaliers ou faire de la corde à sauter pendant deux minutes chaque jour à rythme soutenu suffirait à produire des effets bénéfiques sur le cœur, montre une nouvelle étude.

Si vous n’êtes pas un grand amateur de course à pied ou de salles de sport, rassurez-vous. Il existe d’autres moyens de préserver sa santé cardiaque. Une étude publiée dans l'European Heart Journal révèle que seulement deux minutes d’activité physique intense chaque jour sont bénéfiques et participent à réduire le risque de décès prématuré.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’Université de Sydney ont utilisé des trackers d'activité pour surveiller plus de 70 000 personnes pendant sept ans. Après avoir décortiqué les données, ils ont constaté que les personnes qui ne pratiquaient aucune activité soutenue avaient un risque de 4% de mourir dans les cinq ans, mais ce risque était réduit de moitié lorsqu'elles pratiquaient au moins 10 minutes d’activité par semaine.

Monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur

Plutôt que de faire un effort long à un rythme lent, l'étude incite à bouger plus vite. "Une activité d'intensité modérée et vigoureuse réduit davantage le risque global de décès précoce", précise le Dr Paddy Dempsey, un auteur de l’étude à la BBC. "Nos résultats soutiennent que chaque mouvement compte", ajoute le Pr Tom Yates. Alors pourquoi ne pas convertir la petite balade dominicale en marche rapide ou prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur ?

De son côté, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande aux adultes de 18 à 64 ans de pratiquer une activité d’endurance d’intensité modérée (marche, vélo etc.) entre 150 et 300 minutes par semaine ou de consacrer entre 75 et 150 minutes à une activité d’endurance d’intensité soutenue comme la course.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Il y a une heure idéale pour faire du sport. Et une autre où il faut absolument éviter d’en faire"