Deux millions de Français privés de pass sanitaire

·1 min de lecture
Le pass sanitaire peut être exigé pour assister à certains événements brassant une large population ou bien pour effectuer des voyages.
Le pass sanitaire peut être exigé pour assister à certains événements brassant une large population ou bien pour effectuer des voyages.

Le pass sanitaire devrait être un précieux sésame cet été, que ce soit pour assister à certains grands événements (plus de 1 000 personnes) ou, à l'échelle européenne, pour pouvoir voyager dans certains pays sans période de quarantaine. Mais pour quelque deux millions de Français, son obtention risque d'être compliquée en raison d'une faille dans le système. Il s'agit de personnes qui ont déjà eu le Covid-19, mais ne peuvent avoir de justificatif, révèle Dossier familial.

Le pass sanitaire peut être obtenu dans trois situations. D'abord si la personne a été totalement vaccinée et après une période de deux à quatre semaines selon le vaccin utilisé. Ensuite, si un test de dépistage du Covid-19 négatif a été effectué dans les 48 heures. Et enfin, si la personne a été infectée par le Covid-19, et qu'elle peut le justifier par des tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 2 semaines et de moins de 6 mois. Ces dernières sont invitées par le gouvernement à récupérer leur QR code sur le portail sidep.gouv.fr.

Des SMS en dépannage

Or, le système en question n'a été mis en place que le 20 avril dernier. ll est donc, en cette fin de mois de juin, impossible pour une personne ayant été testée entre fin décembre et le 20 avril d'obtenir une preuve, malgré son éligibilité au pass. Ce qui représenterait environ 2 millions de Français. Interrogé par Le Parisien, le ministère de la Santé confirme le problème, mais explique qu'il pourra y remédier en partie. Des SMS v [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles