Deux militaires turcs tués dans une attaque kurde

DIYARBAKIR, Turquie (Reuters) - Des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont tué mercredi deux soldats turcs et en ont blessé un autre dans une attaque à la roquette contre des véhicules militaires dans le sud-est de la Turquie, ont annoncé les autorités provinciales.

D'autres attaques attribuées au PKK ont déjà coûté la vie à trois soldats turcs mardi dans cette partie du pays, à quelques jours des élections présidentielle et législatives organisées dimanche en Turquie.

Cette vague de violences coïncide aussi avec une intensification de la campagne de bombardements aériens de l'armée turque sur des bases du PKK dans le nord de l'Irak, où le président turc Recep Tayyip Erdogan menace de lancer une intervention terrestre.

"Des membres de l'organisation séparatiste terroriste ont mené une attaque à la roquette dans laquelle deux membres du personnel militaire sont morts en martyrs et un autre a été blessé", ont dit les services du gouverneur de la province d'Hakkari.

L'attaque a visé des véhicules quittant une base militaire dans les collines du district de Cukurca, près de la frontière irakienne, ont-ils précisé.

(Daren Butler; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Pierre Sérisier)