Deux marques du groupe PSA changent de patron

feedback@motor1.com (Yann Lethuillier)
Vincent Cobée

Chez Citroën, Vincent Cobée remplace Linda Jackson et chez DS, Béatrice Foucher prend la place d'Yves Bonnefont.

L'année 2020 sera mouvementée pour le groupe PSA. En effet, avec l'avènement de la voiture électrique et toutes les nouveautés qui en découlent, la fusion avec FCA et beaucoup d'autres sujet inhérents à la vie d'un grand groupe automobile, PSA fera sans doute encore les gros titres à de nombreuses reprises. Aujourd'hui, le groupe annonce l'arrivée de deux nouveaux patrons à la tête de deux de ses marques, à savoir Citroën et DS. Du côté des Chevrons, c'est Vincent Cobée l'ancien directeur général adjoint de Citroën, qui remplace Linda Jackson et chez DS, c'est Béatrice Foucher qui occupe désormais le poste de directrice générale en lieu et place de Yves Bonnefont.

Citroën et ses objectifs internationaux

Concernant Citroën, Linda Jackson quitte un poste qu'elle occupait depuis 2014. Le bilan est plutôt positif, surtout au vu de l'état dans lequel était Citroën en 2014 avec une gamme en fin de vie. Aujourd'hui tout va mieux, notamment grâce à un nouveau positionnement, une identité affirmée et une hausse des ventes en Europe, le marché natal de la marque, qui compte bien également s'internationaliser de manière plus distinctive, notamment en s'attaquant prochainement à l'Inde. D'ici quelques mois, de nouvelles Citroën inédites seront présentées et destinées à certains pays émergents.

Justement, c'est au sujet de l'internationalisation de la marque que Vincent Cobée était venu l'assister. L'ancien de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, qu'il a quitté il y a environ un an, connait très bien les marchés hors zone Europe puisqu'il a notamment été directeur des produits du côté de chez Mitsubishi après avoir dirigé la marque Datsun. À compter du 15 janvier 2020, Linda Jackson dirigera une étude visant à clarifier et à affirmer la différenciation des marques au sein d’un portefeuille de marques. Elle devrait ainsi jouer un rôle clé en vue de la fusion entre PSA et FCA.

Carlos Tavares, le PDG du groupe PSA, a déclaré : "Après six années à la tête de Citroën où elle a défini avec succès le nouveau positionnement de marque, augmenté les ventes et les parts de marché en Europe, préparé l’offensive internationale, je suis heureux que Linda Jackson, forte de sa grande expérience de la construction de marque, prenne cette nouvelle responsabilité au sein du Groupe."

Consolider les bases de DS

Du côté de chez DS Automobiles, Ives Bonnefont, qui fut le premier patron de cette jeune marque automobile fondée en 2014, laisse sa place à Béatrice Foucher, qui était elle aussi directrice générale adjointe de DS. Avec un peu moins de 40'000 voitures vendues dans le monde en 2019, mais avec de bonnes ventes en France malgré un catalogue restreint, DS est toujours fragile, surtout après ses résultats catastrophiques en Chine, qui devait pourtant être son premier marché à l'international. Aujourd'hui, la gamme DS compte deux modèles avec le DS 7 Crossback (disponible en thermique et en hybride) et le DS 3 Crossback (disponible en thermique et en 100 % électrique). La gamme a perdu il y a peu la vieillissante DS 3 mais gagnera cette année une grande berline avec la DS 9 présentée certainement à l'occasion du prochain Salon de Genève. 

Toujours en vue de la fusion entre PSA et FCA, Carlos Tavares regroupe ses troupes autour de lui et à compter du 15 janvier, Yves Bonnefont dirigera une étude sur le potentiel de synergies au sein d’un portefeuille de marques.

Carlos Tavares a déclaré : "Après avoir lancé avec succès DS Automobiles il y a six ans en tant que marque premium du Groupe PSA, je me réjouis de voir Yves Bonnefont mener ce nouveau projet."

À lire aussi