Deux journalistes de BFMTV pris à partie par des anti-pass sanitaire

·1 min de lecture
La chaîne d'information en continu BFMTV a annoncé jeudi qu'elle allait porter plainte contre les auteurs de menaces visant ses journalistes lors d'une manifestation contre le pass sanitaire à Paris
La chaîne d'information en continu BFMTV a annoncé jeudi qu'elle allait porter plainte contre les auteurs de menaces visant ses journalistes lors d'une manifestation contre le pass sanitaire à Paris

La chaîne d?information en continu BFMTV a annoncé, jeudi 22 juillet, qu?elle allait porter plainte contre les auteurs de menaces visant ses journalistes lors d?une manifestation contre le pass sanitaire à Paris. « Des dizaines de manifestants présents, certains d?entre eux s?en sont pris à deux journalistes de BFMTV », a affirmé à l?antenne en début de soirée la présentatrice Aurélie Casse.

« Un comportement inadmissible que la rédaction de BFMTV condamne, et d?ailleurs nous allons porter plainte contre les auteurs de ces actes », a-t-elle ajouté. Les images tournées devant le Sénat en fin d?après-midi montrent des manifestants invectivant et menaçant physiquement deux reporteurs.

Durant ce rassemblement organisé jeudi à l?appel de l?ancien candidat à la présidentielle François Asselineau, ces journalistes ont été pris à partie par des manifestants, ont constaté des journalistes de l?Agence France-Presse sur place qui faisaient état d?une ambiance hostile aux médias. Une vingtaine de personnes se sont attroupées autour des journalistes de BFMTV, avant de les faire reculer en proférant des menaces.

À LIRE AUSSIPhilippot, Dupont-Aignan? La droite « hors les murs » a le blues

« Ils nous reprochent de ne pas dire la vérité »

Les manifestants les ont poursuivis en criant « BFM collabo ! », les incitant à partir se réfugier derrière des policiers. Le journaliste Igor Sahiri a expliqué à l?antenne que les violences avaient été évitées grâce à deux agents de sécurité [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles