Deux incendies ont déjà ravagé 1.200 hectares en Gironde

Le feu qui a entraîné l'évacuation de 6.000 personnes logeant dans cinq campings de la zone très touristique du Pilat, n'était "pas fixé" le 13 juillet.

Les deux incendies qui ont démarré le 12 juillet après-midi en Gironde, à Landiras et près de la dune de Pilat, entraînant des milliers d'évacuations, avaient ravagé mercredi matin 1.200 hectares de pins, selon un dernier bilan de la préfecture de Gironde.

Un feu pas encore fixé

445 hectares ont été brûlés à la Teste-de-Buch, près de la dune du Pilat, et 800 hectares à Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux, selon un communiqué. Le feu qui a entraîné l'évacuation de 6.000 personnes logeant dans cinq campings de la zone très touristique du Pilat, n'était "pas fixé" mercredi matin, a précisé à l'AFP le commandant Laurent Dellac, du Codis Gironde, qui évoque une "configuration opérationnelle difficile".

Les personnes évacuées par précaution ont été dirigées vers le parc des expositions et dans la galerie marchande d'un hypermarché à la Teste-de-Buch, a ajouté la préfecture dans un communiqué, en précisant qu'"aucun blessé n'est à déplorer". La Croix-Rouge et la Protection Civile sont sur place, a-t-elle précisé. La route départementale D218 est par ailleurs coupée entre le rond-point du Pilat et Biscarosse plage.

Les pompiers combattent un incendie près des communes de Landiras et Guillos, en Gironde, le 13 juillet 2022 (AFP - Thibaud MORITZ)
Les pompiers combattent un incendie près des communes de Landiras et Guillos, en Gironde, le 13 juillet 2022 (AFP - Thibaud MORITZ)

Une centaine de camping-cars qui stationnaient dans le secteur ont également été évacués, selon les pompiers. Près de Landiras, l'incendie avait ravagé mercredi matin 800 hectares, selon la préfecture. Cinq hameaux et le village du Guillos, soit environ 500 personnes, ont été évacués par précaution mardi soir, également sans blessé à déplorer. Les routes départementales D115 et D125 ont été fermées.

600 pompiers engagés

La préfecture précise que près de 600 sapeurs-pompiers sont engagés sur ces deux incendies, aidés de deux Canadair et deux avions Dash. Des renforts nationaux supplémentaires sont attendus dans la matinée. Le Sud-Ouest fait face à un épisode caniculaire qui sévit pour la seconde fois en un m[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles