Deux incendies criminels visent des élues de Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours

·1 min de lecture
Il a fallu une cinquantaine de pompiers pour maîtriser le feu, en un peu moins d'une heure (photo d'illustration). - -
Il a fallu une cinquantaine de pompiers pour maîtriser le feu, en un peu moins d'une heure (photo d'illustration). - -

Deux adjointes au maire de la ville de Saint-Pierre-des-Corps, en Indre-et-Loire, ont été visées par des incendies criminels dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris de sources concordantes.

De source policière, la voiture d'une des élues a été entièrement détruite par le feu. Le deuxième incendie, allumé sur le pas de la porte de l'autre élue, a été éteint pas les pompiers, n'engendrant que des dégâts minimes sur les murs de l'habitation.

Une condamnation "ferme"

La mairie de Saint-Pierre-de-Corps, ville de la banlieue de Tours dirigée par le maire DVD Emmanuel François, a confirmé ces deux incendies, sans pour autant "voir d'explication à ce stade".

"En s'attaquant à des élus en responsabilité, c'est la République qu'on attaque, la démocratie et les électeurs qu'on bafoue. Je suis outré et révolté. Je condamne fermement ces actes", a réagi Emmanuel François dans un communiqué.

Le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, a indiqué avoir ouvert deux enquêtes pour destruction, dégradation ou détérioration d'un bien d'autrui par incendie, commise en raison de la qualité de dépositaire de l'autorité publique des victimes. Les auteurs encourent jusqu'à 20 ans de prison, a précisé le magistrat. Les enquêtes ont été confiées à l'antenne de police judiciaire et au commissariat de Tours.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles