Deux humoristes russes piègent le président polonais en se faisant passer pour Emmanuel Macron

Deux humoristes russes ont piégé le président polonais en se faisant passer pour Emmanuel Macron. - BFMTV
Deux humoristes russes ont piégé le président polonais en se faisant passer pour Emmanuel Macron. - BFMTV

Le bureau du président Andrzej Duda a confirmé mardi ma tenue d'un entretien téléphonique avec un "faux" Emmanuel Macron, alors qu'un enregistrement audio revendiqué par deux humoristes russes qui ont l'habitude de tromper des personnalités circule sur internet. Les deux personnes auraient des liens avec les services de sécurité russes.

"Après l'explosion du missile à Przewodow, lors d'une suite d'entretiens avec des chefs d'États et de gouvernements, un appel avec une personne prétendant être le président français Emmanuel Macron a eu lieu", a tweeté le bureau d'Andrzej Duda.

"Monsieur Duda s'est rendu compte de par la façon dont la conversation était menée (...) qu'il s'agissait peut-être d'une tentative d'escroquerie et il a raccroché", a encore indiqué la présidence polonaise.

Interrogés pour savoir s'ils étaient à l'origine de l'appel, les humoristes russes "Vovan et Lexus" ont confirmé qu'"on a dit ça sur tous les réseaux sociaux (...) Et on a posté une vidéo".

Le centrales nucléaires et l'article 5 de l'OTAN évoqués

Dans cet enregistrement de mardi dernier, une personne avec un fort accent russe prétend être le président français. Les deux chefs d'État discutent de l'explosion d'un missile en Pologne intervenue plus tôt dans la journée et ayant fait deux morts.

Selon Varsovie, l'explosion a été vraisemblablement causée par un missile de défense aérienne ukrainien, bien que les spéculations initiales aient pointé du doigt la Russie. "Oh bonjour Emmanuel... Merci pour votre appel. La situation est très difficile comme vous le savez probablement", a déclaré Andrzej Duda dans cet enregistrement.

Il a précisé que l'explosion avait été causée par un missile "lancé on ne sait par qui" et qu'il attendait les résultats de l'enquête.

"Emmanuel, crois-moi, je suis extrêmement prudent. Je ne blâme pas les Russes (...) Je ne veux pas de guerre avec la Russie", a-t-il ajouté.

Andrzej Duda a également déclaré que la Pologne n'envisageait pas d'invoquer l'article 5 du traité de l'OTAN, qui oblige les États membres à venir à l'aide à l'un d'entre eux en cas d'attaque.

Le président polonais a également été interrogé sur les spéculations russes selon lesquelles l'Ukraine se préparait à utiliser des bombes sales.

"J'ai plus peur de certains problèmes avec les centrales nucléaires en Ukraine (...) J'ai plus peur de la catastrophe nucléaire", a-t-il répondu.

Des habitués des canulars

Les humoristes russes ont posté l'appel, d'une durée de sept minutes et demie, sur leur page sur la plateforme vidéo russe Rutube, l'équivalent de YouTube.

Le duo, dont les vrais noms sont Vladimir Kuznetsov et Alexei Stolyarov, a pris l'habitude de tromper les politiciens et les pop stars lors de blagues téléphoniques.

Leurs précédentes victimes incluent le président turc Recep Tayyip Erdogan, l'icône de la pop Elton John, le prince Harry. Le président Duda a également été déjà victime de leur tromperie, pensant avoir discuté le chef de l'ONU Antonio Guterres en 2020.

Article original publié sur BFMTV.com