Les deux plus grands fabricants de cigarettes travaillent eux aussi à un vaccin contre le coronavirus

1 / 2

Les deux plus grands fabricants de cigarettes travaillent eux aussi à un vaccin contre le coronavirus

L'information est tombée le 1er avril mais ce n'est pourtant pas une blague. Deux des plus importants fabricants de tabac au monde travaillent actuellement sur un vaccin contre le Covid-19. Il s'agit de l'américain Philip Morris (Marlboro, Chesterfield...) et du britannique British American Tobacco (Dunhill, Lucky Strike...).

Des groupes qui commercialisent des produits qui seraient à l'origine de 75.000 décès chaque année en France selon Santé Publique France, travailleraient à une solution à la plus grande sanitaire du monde depuis des décennies? Oui et c'est assez sérieux.

Dans un communiqué publié ce mercredi, British American Tobacco (BAT) se montre très enthousiaste. 

La filiale américaine de biotechnologie de BAT, Kentucky BioProcessing (KBP), développe un vaccin potentiel pour COVID-19 et fait actuellement l'objet d'essais précliniques. Si les tests se déroulent bien, BAT espère qu'avec les bons partenaires et le soutien des agences gouvernementales, entre 1 et 3 millions de doses de vaccin pourraient être fabriquées par semaine, à partir de juin.

Philip Morris explique de son côté que Medicago, son unité canadienne dont il est l'actionnaire principale devrait débuter des essais sur les humains pour un vaccin potentiel dès cet été.

Et les deux groupes veulent montrer que c'est du sérieux. "Nous pensons que nous avons fait une percée importante explique à Bloomberg David O'Reilly, le directeur de la recherche scientifique...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi