Ces deux espèces que les chercheurs croyaient disparues

Nathalie Mayer, Journaliste
·1 min de lecture

Alors qu’une étude de l’université Duke (États-Unis) nous annonce qu’il ne survit pas plus de 366 baleines franches de l’Atlantique Nord, faisant de ces baleines l’un des mammifères marins les plus rares au monde, d’autres chercheurs nous informent qu’ils ont redécouvert des espèces que l’on croyait disparues.

Depuis que six individus avaient été décrits en 1923, personne n’avait en effet rapporté d’observation de Pharohylaeus lactiferus, une abeille endémique australienne. Les chercheurs la pensaient éteinte. Mais une vaste enquête de terrain menée par l’université de Flinders (Australie) vient de montrer que trois populations de P. lactiferus survivent le long de la côte est de l’Australie. Et survivre semble malheureusement bien être le terme à employer tant elles subissent la pression croissante de la perte d’habitat, de la fragmentation des forêts, des incendies et du changement climatique.

Des chercheurs de l’université de Flinders (Australie) ont retrouvé une abeille endémique australienne qu’ils pensaient disparue. © James Dorey, Université Flinders
Des chercheurs de l’université de Flinders (Australie) ont retrouvé une abeille endémique australienne qu’ils pensaient disparue. © James Dorey, Université Flinders

En apprendre plus que ces espèces

P. lactiferus semble d’autant plus menacée que les chercheurs lui soupçonnent une spécialisation florale poussée. D’après les observations, elle ne visite que deux espèces que sont Stenocarpus sinuatus – connu sous le nom d’arbre roue de feu – et Brachychiton acerifolius — un arbre à fleurs rouges en forme de cloche. Mais des travaux plus poussés seront nécessaires pour mieux la comprendre et la préserver.

Autre lieu, mais situation similaire sur l’île de Bornéo. Le Malacocincla perspicillata, l’oiseau que l’on appelle le bavard à sourcils noirs, n’avait pas été observé depuis sa description initiale par un naturaliste dans le milieu du XIXe siècle. Il l’avait alors déniché sur l’île de Java.

Des chercheurs ont retrouvé du côté de l’île de Bornéo, un oiseau qu’ils pensaient disparu. © BordingASIA
Des chercheurs ont retrouvé du côté de l’île de Bornéo, un oiseau qu’ils pensaient disparu. © BordingASIA

Mais l’année dernière, deux chercheurs en ont capturé un spécimen sur le territoire des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura