Deux cuillères à soupe de miel par jour, le remède au mauvais cholestérol ?

Les auteurs de cette étude encouragent à remplacer certains sucres du quotidien par du miel (Getty Images/500px Plus) (Getty Images/500px Plus)

Deux cuillères de miel par jour permettraient de réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Explications.

En France, le miel et ses vertus thérapeutiques sont de plus en plus reconnues. Selon une récente étude, menée par des chercheurs de l'Université de Toronto (Canada), consommer deux cuillères à soupe de miel par jour aiderait à équilibrer la glycémie. Cette bonne habitude pourrait aussi améliorer le taux de cholestérol, comme le rapporte The Independent.

Pour en tirer tous les bénéfices, les auteurs de cette étude encouragent à remplacer certains sucres par du miel (comme le sucre dans le thé). Dans le cadre de cette étude, les scientifiques ont analysé les résultats de 18 essais incluant plus de 1 100 participants. Le panel a consommé environ deux cuillères à soupe de miel - soit 40 grammes - par jour pendant huit semaines. Grâce à cela, ils ont constaté que c'était le miel brut provenant d'une unique source florale qui procurait le plus de bienfaits. Précisément, le miel d'acacia était particulièrement efficace. Selon les chercheurs, le miel d'une seule source florale "produisait systématiquement des effets neutres ou bénéfiques" sur le corps. Ces conclusions ont été publiées dans la revue Nutrition Reviews.

Pas pour les enfants de moins d'un an

Si le miel contient "environ 80% de sucre", c'est également une "une composition complexe de sucres, de protéines, d'acides organiques et d'autres composés bioactifs communs et rares qui ont très probablement des avantages pour la santé" explique Tauseef Khan, chercheur principal à la faculté de médecine de l'université.

Attention, le miel n'est pas recommandé pour toute la famille. L'Anses rappelle qu'il est déconseillé d'en donner aux enfants de moins d'un an en raison du risque de botulisme. Il ne faut en aucun cas en mettre dans le biberon, ni sur le doigt ou directement sur la tétine des nourrissons.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le diabète de type 2 est une épidémie qui touche presque 500 millions de personnes dans le monde"