Deux corps en dix jours : avec la sécheresse, un lac du Nevada rejette ses cadavres

REUTERS/Caitlin Ochs

Des restes humains ont été découverts dans un lac du Nevada ces derniers jours.

Le lac Mead, dans le Nevada, révèle de bien macabres secrets. Le 1er mai, des restes humains ont été découverts en état de décomposition à l’intérieur d’un tonneau en métal. Le sinistre objet se trouvait sur le rivage de ce lac de plus en plus asséché et dont le niveau de l’eau de ne cesse de baisser. NBC explique que la personne qui se trouvait dans le tonneau serait la victime d’un homicide datant des années 1970 ou 1980. Ce sont ses vêtements et chaussures qui ont permis de l’identifier. «Nous pensions que cet homicide est le résultat d’un tir par balle», a déclaré le lieutenant Ray Spencer, de la police de Las Vegas, dans un communiqué. D’après les experts, ce tonneau se trouvait initialement à plusieurs mètres sous l’eau, loin du rivage, mais «le niveau de l'eau a baissé au cours des 30 à 40 dernières années», a déclaré le lieutenant Spencer dans une interview lundi dernier au «Las Vegas Review-Journal ». Il a ajouté qu’à l’époque, le tonneau a coulé et qu’il ne pouvait être retrouvé que si l’eau baissait un jour. «Le niveau de l'eau a baissé et a rendu le tonneau visible. Il n'a pas bougé... Ce n'est même pas comme s’il s'était échoué», a-t-il continué.

Un deuxième corps

Cette histoire déjà tragique aurait pu en rester-là si samedi dernier, d’autres restes humains n’avaient pas eux aussi refait surface. La chaîne KLAS rapporte que les rangers des services des parcs nationaux ont été appelés dans une zone du lac, après que deux personnes qui faisaient du paddle ont trouvé le cadavre. Les rangers ont alors établi un périmètre de sécurité afin de récupérer les restes humains. Le médecin légiste du comté de Clark s’efforçait en début de semaine de déterminer la cause du décès de cette deuxième personne.(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles