Deux ans après le Brexit, le calvaire économique des PME britanniques

De nombreuses PME britanniques déplorent l'effet économique désastreux du Brexit. (image d'illustration)  - Credit:Jean-Pierre Amet / MAXPPP
De nombreuses PME britanniques déplorent l'effet économique désastreux du Brexit. (image d'illustration) - Credit:Jean-Pierre Amet / MAXPPP

Un référendum aux lourdes conséquences. Comme l'indique France Info, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne actée en 2020 a plongé de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) dans des déboires économiques. Selon les résultats d'un récent rapport de la chambre de commerce britannique, relayés par nos confrères, plus de trois PME sur quatre (77 %) estiment que le Brexit ne les aide pas à augmenter leurs ventes ou à développer leur activité.

Plus de la moitié (56 %) pointent également du doigt le fait qu'elles ont des difficultés à s'adapter aux nouvelles règles d'échange de biens. Et pour y faire face, ces entreprises n'ont, dans de nombreux cas, d'autre choix que de sortir des liquidités. « Personne ne savait vraiment ce qu'il fallait faire. Nous avons dû travailler avec des sociétés qui non seulement nous aidaient à homologuer nos produits mais aussi s'assuraient que l'on remplissait bien toutes les conditions : tout cela a un coût ! » résume à France Info Sam Martin, patron d'une marque de cosmétiques pour hommes basée dans le nord de l'Anglerre.

Des frais de port gargantuesques

Mais les obstacles liés aux formalités administratives ne sont pas les seules difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises britanniques depuis l'instauration du Brexit. Les frais de port sont en effet montés en flèche et quatre entreprises sur cinq (80 %) ont vu leur coût des exportations augmenter. À tel point que certaines d'entre elles, comme celle de Sa [...] Lire la suite