Aux Deux Alpes, des stages pour former les skieurs aux bons gestes en cas d’avalanche

En l’absence des remontées mécaniques, les amateurs de ski de randonnée et de hors-piste sont plus nombreux cet hiver dans les stations. Alors pour limiter les risques d’accident, la station Les Deux Alpes en Isère propose des sessions de sensibilisation aux vacanciers afin de les initier aux gestes et attitudes qui sauvent. Encadrés par le pisteur-secouriste Sylvain Mezin, les skieurs découvrent durant une matinée le matériel nécessaire pour se prémunir des dangers que peut représenter la montagne. Le triptyque classique : pelle, sonde et le DVA (détecteur de victime d’avalanche). Des outils essentiels pour retrouver de potentiels randonneurs pris au piège et ensevelis sous la neige. Des simulations d'avalanche Toujours dans le but de faire prendre conscience aux vacanciers des risques en haute altitude, la session de sensibilisation leur propose également des exercices de simulation d’un sauvetage après une avalanche. Les participants doivent ainsi retrouver une victime enfouie sous une masse neigeuse grâce au DVA. "C’est un peu comme une chasse au trésor, compare Lila Dourt, 11 ans. Après dans les avalanches, tu es un peu plus stressée parce que tu te dis que tu as la vie d’une personne entre tes mains. Mais j’aime bien l’idée d’être initiée et d’apprendre à faire ça". Néophytes ou habitué, ce type d’exercices s’adresse à tous les publics. Lors de la saison 2019-2020, 46 accidents d’avalanche ont été recensés en France pour 12 décès.