Deuil. Polémique en Colombie après le décès lié au Covid-19 du ministre de la Défense

El Espectador (Bogota)
·1 min de lecture

Les trois jours de deuil national décrétés par le président colombien après la mort de l’un de ses plus proches ministres ont déclenché les foudres de certains, dans un pays qui a franchi la barre des 50 000 morts.

Le ministre de la Défense colombien, Carlos Holmes Trujillo, 69 ans, est décédé mardi 26 janvier des suites de la pandémie. Il était l’un des piliers du gouvernement de droite d’Iván Duque.

Le président lui a d’ailleurs rendu un hommage vibrant, repris notamment par le quotidien El Espectador : “C’est avec une profonde tristesse que j’apprends la nouvelle du décès de notre ministre de la Défense, Carlos Holmes Trujillo […]. C’était mon ami, mon compagnon de lutte.”

À lire aussi: Religion. En Colombie, un gouverneur de province appelle à la prière pour vaincre le Covid-19

Dans la foulée, Iván Duque a annoncé trois jours de deuil national, ce qui a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux dans un pays qui a dépassé les deux millions de cas cumulés et 52 000 décès dus à la pandémie.

“La vie ne vaut rien”

“Cet hommage, pour beaucoup de nos concitoyens, est motivé par [le décès] de Trujillo et non par les plus de 52 000 Colombiens et Colombiennes qui sont morts de la même maladie

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :