Dette américaine : une course contre la montre est lancée pour éviter le défaut de paiement des États-Unis

Éviter le défaut de paiement à tout prix. Les négociations sur la dette américaine sont restées tendues samedi et le président Joe Biden a prévenu qu'il ne céderait pas aux demandes "extrêmes" des républicains, mais il s'est aussi dit optimiste sur la capacité de conclure un accord dans les prochains jours. "Je pense toujours que nous serons capables d'éviter un défaut" de paiement, a-t-il assuré à des journalistes en marge du sommet du G7 à Hiroshima (ouest du Japon). L'administration démocrate et l'opposition républicaine sont engagées dans une course contre la montre pour éviter un défaut de paiement des Etats-Unis.

Cela pourrait se produire à partir du 1er juin, avec des conséquences potentiellement catastrophiques pour l'économie américaine, et même mondiale. Vendredi, le chef des républicains à la Chambre des représentants Kevin McCarthy a quitté la table des négociations avec les représentants républicains Garret Graves et Patrick McHenry. Les discussions ont ensuite repris un peu après cette "pause". Les républicains exigent des coupes budgétaires drastiques du gouvernement avant de donner leur feu vert au relèvement du plafond de la dette

"Les différences sont grandes sur beaucoup de sujets", a déploré vendredi Patrick McHenry, cité par le site NewsNation. Quelques instants plus tôt, c'était la Maison Blanche qui avait reconnu buter sur de "réelles différences" avec l'opposition républicaine et indiqué que les discussions étaient "difficiles". Mais la reprise des négociations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chine-États-Unis : Joe Biden a annoncé un "dégel très prochainement" des relations sino-américaines
Le trimestre anti-inflation sera prolongé de trois mois supplémentaires, a annoncé Bruno Le Maire
“Des livres de C.. “: le livre de Bruno Le Maire fait exploser Elisabeth Borne
L'OMS crée un réseau international de surveillance pour détecter à temps les maladies comme le Covid-19
Roubaix porte plainte contre l’un de ses agents soupçonné d’avoir volé des dizaines de milliers d’euros au centre de loisirs