Pour une dette de 30 euros, il force la compagne de son oncle à une fellation

·1 min de lecture
A Roubaix, un homme âgé de 31 ans est jugé pour avoir violé la compagne de son oncle qu’il voulait punir. La raison : une dette de 30 euros.

À Roubaix, une femme de 45 ans a subi une tentative de viol de la part du neveu de son compagnon pour une dette de 30 euros. Sous la contrainte et devant son compagnon, elle aurait pratiqué une fellation au jeune homme. Le procès est en cours.

Au départ, elle entend une dispute, raconte-t-elle au tribunal. Elle constate ensuite que son compagnon se fait taper par son neveu pour une dette ridicule de 30 euros. Le jeune homme s’en prend alors à elle et veut faire payer son oncle... en violant sa compagne. Cette dernière parvient à échapper aux griffes de son agresseur, en état d’ébriété. Finalement, sous la contrainte, dit-elle, elle lui pratique une fellation devant les yeux de son compagnon, apeuré et figé.

Reconnaissance des faits

Réfugiée dans sa mezzanine, elle contacte les policiers, avec une “voix qui tremblait de peur”, selon un brigadier. Arrivées sur place, les forces de l'ordre découvrent deux hommes dont l’un, “torse nu sous un blouson noir”, “fume une cigarette de cannabis.” L’homme est alors placé en garde à vue.

Des touffes de cheveux et des traces ADN sont retrouvées dans la chambre de la victime. Si au départ, le jeune homme, connu des services de police, a nié les accusations, il a ensuite reconnu les faits devant la cour tout en niant les violences ou minimisant la contrainte, selon La voix du Nord. Verdict mardi 21 septembre.

VIDÉO - Giulia Foïs : "En France, on peut violer peinard"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles