Destitution: Trump dénonce une "arnaque" après la nomination des procureurs pour son procès

AFP
Donald Trump, ici à la Maison Blanche à Washington le 15 janvier 2020.

ÉTATS-UNIS - Le président américain Donald Trump a dénoncé ce mercredi 15 janvier une “arnaque” après l’annonce par les démocrates de l’équipe de procureurs qui seront présents lors de son procès en destitution devant le Sénat.

“Nous y voici: une autre arnaque orchestrée par les démocrates-qui-ne-font-rien”, a-t-il tweeté quelques minutes après une conférence de presse de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants.

L’élu Adam Schiff sera chargé de superviser l’équipe de procureurs à son procès en destitution, a annoncé Nancy Pelosi. Adam Schiff, ancien procureur fédéral en Californie, avait dirigé l’enquête parlementaire à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, qui a retenu en décembre les chefs d’accusation d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès contre le président américain.

Donald Trump est accusé d’avoir utilisé ses fonctions pour faire pression sur l’Ukraine afin que Kiev enquête sur le démocrate Joe Biden, potentiel adversaire  à la présidentielle de novembre.

De son côté, Stephanie Grisham, porte-parole de la Maison Blanche, a réaffirmé que Donald Trump n’avait “rien fait de mal”.

“Il est impatient de bénéficier au Sénat des droits que Mme Pelosi et les démocrates de la Chambre lui ont refusés et s’attend à être complètement innocenté”, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

“Pour l’heure, après avoir signé l’accord commercial avec la Chine qui sera bénéfique pour les habitants de ce pays, il continuera à travailler et à gagner pour tous les Américains”, a-t-elle ajouté.

À voir également sur Le HuffPostDonald Trump a un étrange argument électoral: plus d’eau dans les lave-vaisselles

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post