Destitution : Donald Trump accablé par ses diplomates

Son audition publique était très attendue et elle a duré plus de cinq heures. L'ex-ambassadrice américaine en Ukraine, Marie Yovanovitch, a livré vendredi un témoignage saisissant au Congrès américain dans le cadre de l'enquête en destitution visant Donald Trump. La diplomate, rappelée en urgence à Washington en mai dernier sur ordre du président, a notamment confié à quel point elle avait été affectée par une "campagne de désinformation" menée selon elle par l'avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani.

"Je ne mets évidemment pas en doute le droit du président de rappeler un ambassadeur à tout moment pour n'importe quelle raison, mais je me demande pourquoi il était nécessaire de salir ma réputation sans fondement", a expliqué celle qui est toujours rattachée au Département d'Etat mais désormais enseignante à la prestigieuse université de Georgetown, à Washington. "Je ne voulais pas finir ma carrière comme cela", a-t-elle lancé. 

L'ancienne ambassadrice en Ukraine "bouleversée", Trump "très intimidant"

Donald Trump est visé par une procédure de destitution parce qu'il a demandé le 25 juillet à son homologue ukrainien d'enquêter sur le démocrate Joe Biden, bien placé pour l'affronter lors de la présidentielle de 2020. Dans cet appel, rendu public en septembre après l'intervention d'un lanceur d'alerte, il avait cité Marie Yovanovitch. "Il va lui arriver des choses", avait-il déclaré, alors que les démocrates le soupçonnent d'avoir voulu laisser le champ libre à des proch...


Lire la suite sur LeJDD