Destitution: cet élu républicain lance les auditions en parlant de "photos de Trump nu"

Le HuffPost avec AFP

DESTITUTION - C’est parti. Alors que les démocrates assurent vouloir mener l’enquête en destitution contre Donald Trump sans “rancoeur” ni “délai”, la procédure est qualifiée par le camp républicain de “campagne de calomnies orchestrée avec minutie dans les médias”.

Ce sont les mots utilisés ce mercredi 13 novembre par l’élu républicain Devin Nunes à l’ouverture d’auditions publiques historiques au Congrès. L’élu de Californie à la Chambre des représentants a en outre dénoncé “une opération menée depuis trois ans par les démocrates, des médias corrompus et des bureaucrates partisans qui veulent annuler le résultat de l’élection de 2016”.

Pour attaquer les démocrates à l’origine de cette enquête en destitution, Devin Nunes a aussi, de façon plus inattendue, estimé qu’on demandait aux républicains “d’oublier qu’ils [les démocrates, ndlr] avaient tenté d’obtenir des photos de Trump nu”, comme le montre la vidéo en tête d’article. 

Un canular de “comédiens Russes”

L’élu républicain a continué en soutenant qu’il s’agissait en réalité d’une plaisanterie venant de “comédiens russes qui ont prétendu être des responsables ukrainiens.” 

Cette accusation, Devin Nunes l’avait déjà formulée fin septembre lors d’une autre audition au sujet de la plainte d’un lanceur d’alerte à l’origine des révélations sur l’affaire ukrainienne dans laquelle Donald Trump est impliqué, et qui a déclenché la procédure de destitution le visant.

Comme le soulignent nos confrères du HuffPost américain, ces propos étonnants pourraient faire référence à une autre affaire ayant empoisonné le mandat de Donald Trump, celle d’une possible collusion entre l’actuel locataire de la Maison Blanche et le Kremlin durant la campagne de 2016.

Parmi les éléments explosifs mais jamais confirmés de ce dossier, qui auraient été collectés pour faire chanter Donald Trump, figurerait une vidéo compromettante impliquant le milliardaire ainsi que des prostituées à Moscou. Devin Nunes semble penser que les démocrates ont tout...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post