"Les dessous lesbiens de la chanson" : un livre dévoile la face homosexuelle de 40 titres du siècle

franceinfo Culture avec agences

Le public sait-il toujours ce qu'il fredonne? Le livre Les dessous lesbiens de la chanson, publié aux éditions IXe le 12 décembre, offre un nouvel écho à 40 titres, dénichés sur un siècle, entre paroles explicites, cryptées ou appropriées par les homosexuelles.

Une façon de remédier à une certaine invisibilité. Un exemple ? La retransmission télévisée d'un concert de Juliette Gréco en 1972. Deux morceaux, Déshabillez-moi et Vieille sont assortis d'un carré blanc, avertissement aux âmes sensibles. Mais pas les Pingouins, qui dénonce l'homophobie avec une métaphore des "vilaines pingouines" pourtant claire.

"C'est comme si le sujet de la chanson n'existait pas", commente auprès de l'AFP Pauline Paris, compositrice et interprète, co-autrice de l'ouvrage (éditions iXe) avec Léa Lootgieter, journaliste et militante LGBT.

Un "manque" de thèmes lesbiens dans la musique

Cette dernière constate "un manque" autour des thèmes lesbiens en musique, support pourtant "universel" alors que des travaux existent pour le cinéma ou la littérature. "Quand on parle de musique interlope, l'homosexualité masculine est abordée; mais mis à part Mecano - 'Une femme avec une femme' - il n'y a rien pour les filles", ajoute-t-elle. "J'ai manqué de modèles lesbiens dans la chanson", rebondit Pauline Paris.

L'idée du livre s'est faite plus précise quand les deux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi