DESSIN. L'oeil de Lascar : le retour de Goldorak

·2 min de lecture

Le retour en 2021 du robot géant piloté par Actarus, c'est le thème de la rubrique dessinée de Sciences et Avenir - La Recherche, un extrait du numéro 898 actuellement en vente.

Ami des enfants et terreur des parents, Goldorak était de retour en France en cette année 2021. D'abord pour une exposition à Paris qui n'a pas désempli. C'était à la Maison de la culture du Japon, mais . Ensuite dans les bureaux de poste, deux timbres ayant été lancés à son effigie (voir tweet ci-dessous).

Goldorak et les perspectives de l'armée des robots

Quarante-six ans après la naissance du robot géant, la perspective des robots militarisés n'est plus un sujet de science-fiction (voir dans S. et A. n° 897 l'article d'Arnaud Devillard sur ; à écouter également sur ce sujet, l'épisode du , réalisé par 20 minutes en partenariat avec Sciences et Avenir et intitulé ). En revanche, la face cachée de la Lune, repère des méchants Golgoth, a été : d'évidence, Minos et le Grand Stratéguerre n'y sont pas...

Ce dessin est extrait de . Le magazine est disponible chez tous les marchands de journaux, et en numérique.

Goldorak inspire une nouvelle BD française

Goldorak (UFO Robot Grendizer, en version originale) a surgi dans les programmes jeunesse de la télévision française le 3 juillet 1978. Il avait été créé quelques années auparavant par Gô Nagai et Toei Animation. S'il a essuyé le feu nourri de la critique de l'époque, le robot géant a été à l'avant-garde de la désormais massive "culture manga".

Signe de son influence durable, des auteurs français viennent, avec la bénédiction de Gô Nagai, de signer les retours d'Actarus, Alcor et compagnie dans une bande-dessinée qui a tapé dans l'oeil des amateurs. Tant que ce n'est pas à coup de "Fulgoropoing", tout va bien.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles