"Desperate Housewives" : Ricardo Chavira (Carlos) vide son sac et s'en prend violemment à Felicity Huffman

Sept ans après la fin de Desperate Housewives, les secrets d'un tournage chaotique continuent d'émerger. En septembre, Eva Longoria a confié avoir été harcelée par une des ses collègues, dans une lettre de soutien à Felicity Huffman, adressée au juge en charge de son procès. Le procès de cette dernière, qui campait le rôle de Lynette Scavo, s'est terminé le 13 septembre.

L'actrice, qui a plaidé coupable d'avoir versé un pot-de-vin pour que sa fille soit acceptée à l'université, a écopé de 14 jours de prison, 250 heures de travaux d'intérêt général, et de 30 000 dollars -environ 27 000 eruos- d'amende. Ricardo Chavira, aussi connu comme Carlos Solis dans la série, s'en est pris à elle le lendemain du verdict. Sur Twitter, il a partagé un article sur les justifications données par Felicity Huffman durant son procès. En commentaire, il a écrit : "Privilège blanc. J'en ai vu pendant huit ans, donc je sais de quoi je parle. L'imputabilité et la responsabilité ne veulent rien dire pour ces gens."

À l'acteur mexico-américain de confier son ressenti à propos du "white privilege" sur son ancien lieu de travail : "J'en ai vu pendant huit ans sur le tournage de Desperate Housewives. J'en ai vu depuis toujours, étant métis, et j'ai souffert de ses subtilités au quotidien, avec les préjugés culturels subis des deux côtés. (...) Désolé, mais ça craint." Près d'un mois après sa publication, le tweet a fait l'objet d'un article du magazine Deadline. Ricardo Chavira persiste et signe. Il a partagé

Retrouvez cet article sur GALA

Eva Longoria révèle avoir été harcelée sur le tournage de Desperate Housewives
"Un fraudeur" : Laura Smet s'en prend-t-elle violemment au père de Laeticia ?
VIDEO - Crise chez Télématin : Danielle Moreau, émue aux larmes, s'en prend à France Télévisions
Valérie Trierweiler s'en prend au "pignouf" qui a insulté Brigitte Macron
David Hallyday s’en prend violemment à Laeticia : "On essaye de nous éliminer"