Desmond Tutu, prophète de la nation arc-en-ciel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Jack Thornell/AP/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Desmond Tutu
    Desmond Tutu
    Homme d'église, homme politique, archevêque, lauréat du prix Nobel

Héros de la lutte contre l’apartheid, le Prix Nobel de la paix était un homme joyeux et passionné. Au lendemain de Noël, à 90 ans, il a rejoint son paradis. Ce samedi auront lieu ses obsèques.

Ce 10 décembre 1984 à Oslo, il fait frais et beau. Dans son éternel surplis pourpre, l’évêque Desmond Tutu, 53 ans, s’apprête à recevoir le prix Nobel de la paix, vingt ans après Martin Luther King. L’orchestre vient de jouer l’ouverture d’« Orphée et Eurydice », de Gluck, quand une alerte à la bombe interrompt la cérémonie. À la suite du roi Olav V, la foule des invités évacue l’université de la capitale norvégienne. Des milliers de curieux s’attroupent sur le parvis. On envisage de poursuivre la remise du prix dans la rue.

Lire aussi:Afrique du Sud: le cercueil de Desmond Tutu dans la cathédrale du Cap

« Bonne idée, il y aura davantage de monde et c’est tant mieux ! » sourit Desmond Tutu. Finalement, après moult palabres, mais de bombe point, il est convenu de revenir à l’intérieur. L’orchestre, entre-temps, a disparu. Peu importe. Desmond Tutu, sa femme, Leah, leurs quatre enfants et leurs amis et collaborateurs se chargent, avec talent, du spectacle. Au pied levé, des chanteurs sud-africains remplacent les musiciens norvégiens et entonnent le chant de libération, « God Bless Africa ». Les poings serrés se dressent dans les travées, les danses et la joie froissent smokings et robes de soirée. Jamais une cérémonie de remise du prix Nobel, d’ordinaire polaire et compassée, n’aura été aussi chaleureuse. « Ce n’est pas une récompense personnelle mais un prix qui doit être partagé avec d’innombrables petites gens, héros et héroïnes inconnus. Je suis debout sur leurs épaules », avait déclaré l’évêque quelques jours plus tôt à New York.

Lire aussi:Desmond Tutu, sa vie en images

Cette anecdote ne dévoile rien des combats menés par ce géant minuscule qui portait de fines lunettes, chérissait la glace rhum-raisin, adorait(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles