"Des descriptions précises" de leur famille : en Essonne, des policiers visés par des tags

·2 min de lecture

Des policiers ont découvert des tags les mentionnant personnellement, et parfois-même leur famille, mardi dans une cité de Vigneux-sur-Seine, en Essonne. Face à cette découverte, Jérôme Jimenez, syndicaliste de l'UNSA Police, dénonce sur Europe 1 "un sentiment d'insécurité qui grandit" dans ces quartiers.

Dans l'Essonne, des policiers ont fait la découverte mardi de tags les visant dans un immeuble d'une cité de Vigneux-sur-Seine. Ces forces de l'ordre sont ciblées personnellement, avec leur nom, leur prénom et parfois même le nom de leurs enfants. Une découverte inacceptable pour Jérôme Jimenez, policier et responsable de la communication du syndicat UNSA Police en Île-de-France. "Il y a quand même un sentiment d'inquiétude pour la famille" de ces policiers de la BAC, affirme-t-il au micro de Romain Desarbres dans Europe midi.

>> LIRE AUSSI - "On en prend plein la gueule" : le ras-le-bol des policiers pris pour cible

"Un sentiment d'insécurité qui grandit"

Les forces de l'ordre ont vu ces messages lors d'une opération anti-stupéfiants dans une cité de Vigneux-sur-Seine, explique Jérôme Jimenez. "Quand on a interpellé quelqu'un en possession de matières stupéfiantes, on a pour habitude d'aller prospecter sur les lieux proches et découvrir d'éventuelles planques ou autres", souligne-t-il sur Europe 1.

Ce qui est inédit dans ces tags, c'est qu'ils mentionnent les noms des policiers visés. "Les insultes sur les forces de l'ordre, on en a l'habitude. Ce qui nous alarme aujourd'hui, c'est la quantité d'informations qui ont été récoltées", met en garde le représentant syndical de l'UNSA Police. "On parle de 15 policiers qui ont été identifiés et ciblés, avec des descriptions précises de l'entourage familial", précise-t-il, en alertant sur le bien-être de ces agents : "C'e...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Le réalisateur de «Bac Nord» dénonce la récupération de l'extrême-droite :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles