Le descendant du roi d'Italie demande pardon aux Juifs pour les lois raciales de Mussolini

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Un geste symbolique. Emmanuel-Philibert de Savoie, descendant du roi d'Italie Victor Emmanuel III qui collabora avec le régime fasciste de Benito Mussolini, a demandé pardon à la communauté juive italienne pour les lois raciales qui ont entraîné la déportation de près de 8 000 Juifs italiens à partir de 1943.

"Je condamne les lois raciales de 1938, dont je sens encore aujourd'hui tout le poids sur mes épaules et avec moi toute la maison royale de Savoie", écrit le prince de 48 ans, en se dissociant de la signature apposée par son arrière grand-père à "un document inacceptable". Et en mémoire aux victimes italiennes de l'Holocauste, il demande "officiellement pardon" au nom de sa famille, selon cette lettre diffusée sur son compte Facebook et commentée dans un entretien à une chaîne de télévision italienne.

Le prince rappelle toutefois aussi que sa famille a contribué de manière déterminante à l'unité italienne et qu'elle accorda en 1848 une pleine égalité de droits aux Italiens juifs, tandis que plusieurs de ses membres furent déportés dans des camps de concentration nazis. Victor Emmanuel, qui régna de 1900 jusqu'à son abdication le 9 mai 1946, est mort en exil en Egypte le 28 décembre 1947.

Plus de 50 ans d'exil

Il a abdiqué en mai 1946 pour céder le trône à son fils Humbert II, qui a dû (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi