Des Syriens déplacés rompent le jeûne du Ramadan sur les décombres de leur ancienne maison

Tarek Abou Ziad et sa famille rompent le jeûne quotidien pendant le mois sacré musulman du Ramadan, assis sur les décombres de leur maison détruite dans la ville d'Ariha, dans la province d'Idleb. Ils ont fui la région à la fin de l'année dernière lors d'une offensive meurtrière du régime soutenu par la Russie contre la zone sous contrôle des djihadistes, mais sont revenus pour la journée s'asseoir au milieu des souvenirs de leur ancienne maison.