Des moyens d'artillerie français pour les forces irakiennes

A l'issue d'un conseil de défense, François Hollande a annoncé jeudi la mise à disposition de l'armée irakienne de moyens d'artillerie français. /Photo prise le 22 juillet 2016/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Des moyens d'artillerie français seront mis à disposition de l'armée irakienne dès le mois prochain, a annoncé vendredi François Hollande.

Le porte-avions français sera dans la région en septembre, ce qui permettra d'intensifier les attaques, a-t-il par ailleurs rappelé lors d'une déclaration à l'issue d'un conseil de défense.

Le président français a précisé qu'il ne s'agissait pas d'un changement de nature de l'intervention française. "Nous ne déployons pas de troupes au sol" pour combattre en Syrie ou en Irak, a-t-il dit.

L'entourage du chef de l'Etat a précisé qu'il s'agirait de "quelques batteries d'artillerie qui seront mises à disposition des forces irakiennes", accompagnées de conseillers français, également mis à disposition.

Les troupes irakiennes appuyées par la coalition internationale prévoient la libération prochaine de Mossoul, une ville du nord de l'Irak aux mains de l'Etat islamique, qui a revendiqué l'attaque du 14 juillet à Nice dans laquelle 84 personnes ont trouvé la mort.

La présidence de la République n'a pas précisé où ces nouveaux moyens militaires seraient utilisés.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages