Certains Français vont payer plus d'impôts à cause d'un bug

·1 min de lecture
Photo d'illustration. (Photo: )
Photo d'illustration. (Photo: )

La déclaration de revenus 2020 de certains Français va devoir être revue en raison d'un bug subi par l'Assurance maladie.

IMPÔTS - C’est un bug informatique qui pourrait coûter cher. Selon nos confrères de Ouest-France, l’Assurance maladie a subi un incident informatique qui a entraîné des erreurs dans les déclarations d’impôts pré-remplies de certains Français.

Comme le rappelle le quotidien de l’ouest, la CPAM est censée transmettre à la direction générale des finances publiques les prestations imposables, telles que les arrêts maladie, les congés maternité ou paternité, les accidents du travail ou encore les pensions d’invalidité.

Problème: ces montants n’ont pas été été pré-déclarés pour certains contribuables, qui pourraient donc voir le montant de leurs impôts augmenter. Depuis quelques jours, la CPAM a donc envoyé des milliers de SMS et d’e-mails pour prévenir les personnes concernées.

″À la suite d’un incident informatique national, la transmission des données des prestations imposables des assurés (arrêt maladie, congé maternité/paternité, accident du travail ou pension d’invalidité) n’a pas été automatiquement reportée sur les déclarations pré-remplies des revenus 2020, produites par l’administration fiscale”​, a confirmé à Ouest-France un porte-parole de l’Assurance Maladie.

Un incident ciblé en Bretagne

Toujours selon nos confrères, bien que cet incident informatique soit “national”, seules les caisses de Bretagne seraient concernées: “132.279 foyers dans le département de l’Ille-et-Vilaine 397.119 à l’échelle de la région”. 

Le quotidien n’était toutefois pas en mesure de dire combi...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :