Des combats font au moins 14 morts dans une ville du Soudan du Sud

NAIROBI (Reuters) - Quatorze personnes au moins ont été tuées à Raga au Soudan du Sud, lors de combats entre les forces gouvernementales et un groupe rebelle, a déclaré samedi un porte-parole des insurgés.

Les rebelles ont brièvement occupé cette ville du nord-ouest du pays, proche de la frontière avec le Soudan et la République centrafricaine, avant de se retirer en direction de leurs bases arrière voisines, afin de se préparer à contre-attaquer.

Le Soudan du Sud est en proie aux violences depuis 2013, quand le président Salva Kiir, de l'ethnie des Dinkas, a limogé son vice-président, Riek Machar, qui appartient à celle des Nuers.

Lundi dernier, au moins 16 personnes ont péri dans Wau, ville à 300 km de Raga, où des soldats de l'armée nationale ont bouclé les rues et où leurs alliés des milices ont fouillé les maisons en quête de membres de certaines minorités ethniques.

(Louis Ireland; Eric Faye pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages