Derrière nos étiquettes : les lessives "vertes" sont-elles vraiment écologiques ?

Les lessives dites "écologiques" sont en tête de gondole dans les supermarchés. Les marques orientent leur marketing vers des consommateurs de plus en plus sensibilisés sur la question. Mais ces lessives sont-elles meilleures pour la planète ? À la naissance de sa fille, Muriel a changé de lessive et s’est dirigée vers une marque française vendue sur internet, "Les Petits Bidons". Le produit coûte 13 euros le litre, deux fois plus cher qu’une lessive classique, mais est 100% naturel. La jeune start-up a multiplié son chiffre d’affaires par quatre l’année dernière. Son engagement : afficher tous les ingrédients sur leur étiquette. Un pas vers la transparence que toutes les marques ne font pas, car elles ne sont pas légalement obligées de le faire. Des produits synthétiques encore souvent utilisés Des produits synthétiques décriés se trouvent ainsi toujours dans les compositions de lessives, affichées parfois comme écologiques. C'est le cas du phénoxyéthanol, d'azurants optiques ou d’autres composants allergisants. Certaines marques n’arrivent pas à s’en passer dans leur composition. La lessive écologique reste celle que l’on fait soi-même à la maison, avec du savon de Marseille.