Le Dernier Mercenaire (Netflix) - Jean-Claude Van Damme : "Je ne vois pas beaucoup d’acteurs se prêter au jeu de l’autodérision"

·1 min de lecture

Qu’est-ce qui vous a plu dans le scénario du Dernier Mercenaire ?

Jean-Claude Van Damme : J’ai aimé le mélange que me proposait le réalisateur, David Charhon : de l’action, du drame, de l’émotion, du rire… C’est le reflet de la vie ! En France, les équipes ont beaucoup de respect pour moi, je suis soigné, on m’écoute.

Le mélange d’action et de comédie vous va très bien…

Je ne vois pas beaucoup d’acteurs se prêter au jeu de l’autodérision. Ce n’est pas évident. Moi, j’étais un petit comique quand j’étais jeune. C’est dans ma nature de faire des blagues. D’ailleurs, cela m’a parfois joué des tours. Récemment, j’ai rencontré Olivier Marchal, qui avait un projet pour moi. Il y a renoncé, trouvant que j’étais « trop gamin ». J’en ai eu mal au coeur.

À lire également

Jean-Claude Van Damme raillé pour ses expressions : découvrez comment son père l'a soutenu (VIDEO)

Êtes-vous doublé pour votre célèbre grand écart ou est-ce que vous avez toujours la souplesse de vos 20 ans ?

Non, c’est bien moi que vous voyez à l’écran. Mais je me suis souvent blessé sur les tournages avec ce mouvement. Je le faisais à froid, sur commande. Là, il a fallu beaucoup m’échauffer, car nous av... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles