Le dernier métro (France 5) : pourquoi l'histoire d'amour entre Catherine Deneuve et François Truffaut était taboue

·1 min de lecture

Auréolé de dix césars en 1981, dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et des meilleurs acteur et actrice pour Gérard Depardieu et Catherine Deneuve, Le Dernier Métro de François Truffaut signe la seconde collaboration du cinéaste avec la star des Parapluies de Cherbourg et ce, des années après La Sirène du Mississippi (1969). Si la comédienne est sublime dans ce drame fascinant sur les coulisses d’un théâtre pendant l’occupation allemande, c'est aussi parce que le réalisateur français lui porte un attachement certain. En effet, avant de vivre une histoire avec l'acteur italien Marcello Mastroianni, le père de sa fille Chiara, et avant de partager neuf années de sa vie avec Pierre Lescure, Catherine Deneuve était tombée sous le charme de François Truffaut, et réciproquement. Mais le réalisateur des Quatre Cents Coups, de Jules et Jim ou encore de La femme d'à côté et l'actrice qui venait de perdre sa soeur Françoise Dorléac ne pouvaient vivre leur amour au grand jour. Voici pourquoi.

Après avoir été en couple avec Roger Vadim (avec qui elle a eu un fils, Christian), relation que sa soeur Françoise n'appréciait guère, Catherine Deneuve va vivre une histoire d'amour de deux années avec François Truffaut. C’est sur le tournage de La Sirène du Mississippi, en décembre 1968, que débute cette idylle entre la comédienne et son metteur en scène. "Ce n’est pas la première fois que Truffaut tombe amoureux d’une interprète" souligne le journal Le Monde dans un portrait de l'actrice. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Madre (Canal + Cinéma) : qui est Jules Porier, le jeune acteur français de ce drame intime ?
La femme au tableau (Arte) : La bouleversante histoire du Portrait d'Adèle, la Joconde autrichienne (VIDEO)
Mon bébé (France 2) : qui est Thaïs Alessandrin, la jeune actrice du film qui joue la fille de Sandrine Kiberlain ?
Vaiana, la légende du bout du monde (M6) : héroïne inspirante et animation à couper le souffle… Le coup de cœur de la rédac !
Mort de Philippe Venault : le réalisateur est décédé à 73 ans, Roselyne Bachelot lui a rendu hommage