"Dernier jour de vacances", la chronique d'Anne Roumanoff

·1 min de lecture

Avant un repas de famille

– Je n'arrive pas à comprendre ceux qui refusent de se faire vacciner. Je trouve ça tellement égoïste.
– S'il te plaît, tu ne parles pas de ça pendant le déjeuner, la fille de ta sœur est contre le vaccin. Elle dit que c'est pas naturel, qu'elle préfère attendre pour avoir du recul.
– Elle veut attendre quoi? Une cinquième vague? Ça m'étonne pas d'elle, remarque, elle est végane, elle fait du yoga, elle bouffe des graines, tout juste si elle s'épile. Par contre, elle boit du Coca Zéro et elle vapote. Cherchez l'erreur!
– Elle a 19 ans, elle se cherche. Et puis je te signale que ton cousin de 40 ans est pour le vaccin mais contre le passe sanitaire parce qu'il trouve que ça empiète sur ses libertés fondamentales.
– Jean Moulin, sors de ce corps! Et la ceinture de sécurité obligatoire en voiture, il ne trouve pas que ça empiète sur ses libertés? Et quand il clique sur "accepter tous les cookies" sur Internet, ça n'empiète pas sur ses libertés? Je vais leur dire à tous les deux ma façon de penser.
– Ah non, tu ne vas rien dire du tout! J'ai envie de déjeuner en paix. En plus, le vaccin n'empêche pas la contamination. Un vacciné contagieux asymptomatique peut tout à fait contaminer un test PCR négatif non vacciné.
– Tu ne vas pas t'y mettre toi aussi! En France, 87% des malades Covid en réanimation ne sont pas vaccinés, je te signale.
– Oui mais, en Angleterre, il y a des vaccinés parmi les morts. J'ai reçu une vidéo WhatsApp de ta nièce là-dessus. Et...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles